Aller au contenu principal

PERICA

PROGRAMME EUROPEEN ERASMUS +
ACTION CLE 1
MOBILITES DES PERSONNELS DE L'ENSEIGNEMENT SCOLAIREPROJET
PERICA 2014- 2015

L'EPLEFPA du Périgord conduit des projets européens depuis plus de 10 ans dans l'objectif d'épanouir et de renforcer les chances de poursuite d'étude et sur le marché de l'emploi de sesapprenants issus principalement de zones et de milieux défavorisés économiquement, socialement etculturellement.  Il a aujourd'hui pour objectif de continuer les actions entreprises principalementorientées vers les formations techniques et d'élargir son action à l'enseignement général. Pour y parvenir l'établissement doit favoriser la mobilité de ses personnels enseignants pour encourager les apprenants à partir et de ses personnels de gestion pour rendre plus efficaces sesstructures suite à une fusion et ses projets pédagogiques (autour des filières alimentaires de qualité).
Le choix des deux établissements italien et hongrois est lié à des partenariats pédagogiques conduitsantérieurement.Ce projet de mobilité des personnels concernera:
- deux enseignants des matières générales (français et mathématiques) motivés par l'ouverture àl'enseignement général des projets de coopération européenne et internationale de l'établissement.
- trois membres du personnel de management de l'établissement et de gestion des formation issusdes deux établissements fusionnés motivés par la plus grande efficacité de la fusion de nos deuxétablissements et par et les projets de partenariats directs à mettre en place dans les filièresalimentaires de qualité.Nos personnels effectueront leurs mobilités en job shadowing pour observer et analyser lesméthodes et pratiques de leurs tuteurs dans les domaines de la pédagogie pour les deux enseignantset du management des structures et des formations pour les trois membres du personnel de gestion.Tous nos personnels en profiteront pour discuter avec leurs tuteurs et les membres des écolespartenaires des futurs projets à construire pour les années à venir.
La sélection des candidats s'est faite en fonction de:
- leur motivation pour le projet de mobilité dans toutes ses dimensions: ouverture à l'enseignementgénéral, amélioration de l'efficacité de la fusion, projets autour des filières agroalimentaires dequalité
–leur implication dans les projets conduits jusqu'à présent dans nos établissements et depuisleur fusion–Les personnels retenus souhaitent acquérir de meilleures compétences linguistiques, pédagogiques et en gestion de fusions, de formations et de mise en place de projets pluridisciplinaires.
Les Europass Mobilité qui leur seront délivrés ont pour but de reconnaître l'acquisition de sescompétences et de dynamiser la participation des personnels dans les projets de coopération européenne et internationale de l'établissement. Les mobilités envisagées feront l'objet d'une convention bilatérale avec les établissements quiprévoira tous les aspects pratiques: cahiers des charges, engagements de personnels, conditionsd'accueil et de participation aux activités ...La préparation des mobilités s'effectuera avec le concours des professeurs de langues et desressources de notre Centre de documentation et d'information pour les aspects linguistiques etsurtout culturels, socio-économiques des pays et des régions concernées. La visioconférence et la messagerie électronique seront utilisées aussi pour préparer au mieux cesmobilités.Les résultats attendus sont une plus grande professionnalisation de nos collègues mobiles grâce àl'acquisition de compétences linguistiques, pédagogiques et managériales supplémentaires quiauront donc pour conséquence à terme une plus grande participation de nos personnels puis de nosapprenants à ces actions.L'impact sur les personnels et les apprenants sera mesuré quantitativement (nombres, taux et ratiosdivers) et qualitativement (interview, conférences). La diffusion des résultats se fera auprès de la communauté éducative de l'établissement, de nostutelles administratives (Conseil régional, SRFD, DGER et ses réseaux géographiques) ainsi quenos partenaires institutionnels locaux (Conseil général, Chambre d'agriculture) sous la forme de decommuniqués et de rencontres.